Novembre 2010

Éditorial par Fernand Schwarz, Président fondateur de Nouvelle Acropole en France

 

Développer son potentiel nous fait renaître

 

Le philosophe présocratique Héraclite nous rappelle que nous les hommes, ne partons pas de l’être mais y arrivons. D’où l’importance de lutter contre la léthargie et le repli sur soi pour y accéder. Platon insiste sur l’utilité de s’ouvrir et de se mettre en mouvement pour s’accomplir. Aristote montre que pour être, il faut se réaliser en s’actualisant et non en demeurant à l’état de simple possible ou potentiel. La philosophie à la manière classique établit ainsi les jalons indispensables pour comprendre le développement nécessaire du potentiel de chacun pour répondre à notre besoin le plus profond : être. Pour évoluer, nous avons tous besoin d’éveiller et d’exprimer notre potentiel latent.

 

La vie nous soumet toujours, à un moment donné, à des épreuves auxquelles nous pensons ne pas pouvoir faire face. Généralement, nous découvrons alors des moyens insoupçonnés, nous rendant capables par leur actualisation, d’accomplir ce qui semblait jusqu’alors impossible. Le potentiel est l’ensemble des ressources de tous ordres que nous possédons en puissance. La ressource est ce qu’on emploie dans une situation fâcheuse pour se tirer d’embarras. Ce mot vient de l’ancien français «résoudre» : ressusciter.

 

Voilà, développer son potentiel nous fait renaître !

 

Vivre replié sur soi-même, rester comme l’on est, nous rend immobile et figé. Nos vies sont ainsi mornes et sans goût. Nous nous mourons peu à peu. Nous devons apprendre à renaître à chaque instant.

 

Contrairement à ce que l’on pense, et c’est pour cette raison que Nouvelle Acropole y est si attachée, la philosophie promeut l’accomplissement de l’être humain par des renaissances successives. La pratique philosophique apporte plus de confiance en soi et dans les autres et surtout une inépuisable capacité de surmonter les difficultés de la vie avec un bon état d’esprit et une intelligence éveillée. C’est le but du troisième principe de la charte de Nouvelle Acropole et le point de départ pour aider les individus de notre société à mieux s’accomplir et à partager des valeurs de solidarité et de fraternité avec les autres. Le dossier de cette revue est ainsi consacré à l’expérience de la pratique philosophique pour l’éveil des potentiels.

 

Héraclite nous a laissé deux aphorismes célèbres : «Tout coule» et «On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve». Oui, pour que tout puisse continuer à être, le mieux est de changer. Notre revue également n’échappe pas à cette renaissance. En janvier 2011, elle sera réalisée au format électronique et vous pourrez la recevoir directement dans votre ordinateur (1). Mais le papier n’est pas mort ! Une fois par an, un numéro hors-série sera édité avec la sélection des meilleurs articles et le résultat de nouvelles investigations.