Aller à la page Formation aux Sagesses d'Orient et d'Occident

Agenda

Consulter l'agenda complet

  • Philosophie et Littérature : La Curée de Zola
    jeudi 1 juin 2017 de 10h à 12h
    19 Bd Salvator 13006 Marseille

  • Philosophie et Littérature : La Chute d'Albert Camus
    jeudi 8 juin 2017 de 10h à 12h
    19 Bd Salvator 13006 Marseille

  • Café Philo : Qu'est-ce qu'une guerre juste ?
    jeudi 8 juin 2017 à 19h30
    19 Bd Salvator 13006 Marseille




01 juin 2017 de 10h à 12h

Philosophie et Littérature : La Curée de Zola

19 Bd Salvator 13006 Marseille

On trouve dans les romans de Zola un double visage, l'encyclopédisme de ses observations sur les conditions sociales et les mœurs du peuple, et la structuration mythique des personnages et des situations narratives. L'exemple le plus explicite est fourni par La Curée, où Renée et Maxime retrouvent leur propre histoire, en abîme, dans le spectacle que leur offre une représentation de Phèdre.

08 juin 2017 de 10h à 12h

Philosophie et Littérature : La Chute d'Albert Camus

19 Bd Salvator 13006 Marseille

Une œuvre testament, du fait de la disparition soudaine d’Albert Camus. Un soir, sur un pont de Paris, le héros du roman, alors au faîte de la réussite et pétri de bonne conscience, a assisté sans intervenir au suicide d'une jeune femme. Cet événement achève de ruiner l'édifice social, intellectuel et moral déjà fissuré du personnage, qui va progressivement mettre au jour les artifices et les faux-semblants sur lesquels il était bâti.

08 juin 2017 à 19h30

Café Philo : Qu'est-ce qu'une guerre juste ?

19 Bd Salvator 13006 Marseille

15 juin 2017 de 10h à 12h

Philosophie et Littérature : Le Petit Prince de Saint Exupéry

19 Bd Salvator 13006 Marseille

Dans cette œuvre mondialement connue, Saint Exupéry réunit l'adulte-aviateur et « l'enfant-roi » tombé du ciel. La même leçon d'exigence se répétera jusqu’à sa mort : « On ne peut plus vivre sans poésie, couleur ni amour », on n'a pas le droit de choir, seulement celui de s'élever. « L’essentiel est invisible aux yeux, on ne voit bien qu'avec le cœur. »