Aller à la page Formation aux Sagesses d'Orient et d'Occident

Agenda

Consulter l'agenda complet

  • Grandes oeuvres philosophiques. Propos sur l'éducation d'Alain
    jeudi 27 avril 2017 de 10h à 12h
    19 bd Salvator 13006 Marseille

  • Les grandes oeuvres philosophiques. La crise de la culture d'Hannah Arendt
    jeudi 4 mai 2017 de 10h à 12h
    19 Bd Salvator 13006 Marseille

  • Les grandes oeuvres philosophiques. Le phénomène humain de Teilhard de Chardin
    jeudi 11 mai 2017 de 10h à 12h
    19 Bd Salvator 13006 Marseille

 

La colline de Notre Dame de la Garde

 

Promontoire stratégique de la ville de Marseille, la Colline de la Garde a toujours eu vocation de vigie et de signal. Roche sacrée, tout comme le bois qui couvre encore un de ses versants, elle a certainement été un lieu de culte dès l’Antiquité gréco-romaine, et elle l’est devenue, pour les chrétiens, à partir du XIIème siècle, quand l’ermite Pierre y installa maison et chapelle. En 1214, un sanctuaire fondé par l’abbaye Saint-Victor occupe ce promontoire. Lorsque François Ier vient à Marseille en 1524, il organise les défenses de la ville, décide de la construction du château d’If et implante un fort au sommet de la colline de la Garde, qui sert  d'assise à la basilique actuelle.

 

Les édifices religieux se succèdent au fil des siècles sur l’Acropole chrétienne des Marseillais, finalement couronnée de sa célèbre basilique néo-byzantine, Notre-Dame-de-la-Garde, et de la statue de la « Bonne Mère », dans les années 1860. Monument emblématique de Marseille, symbole identitaire autant que religieux, la « Bonne Mère » occupe une place incomparable dans le cœur des Marseillais, comme suspendue entre le ciel et la mer. Les marins et leurs familles lui ont toujours été fidèles, témoins les nombreux ex-voto en forme de navires suspendus à sa voûte.

 

L’immense statue en bronze doré de la Bonne Mère, qui couronne la basilique, peut être vue de tous les quartiers de Marseille, signe d’une protection mariale sur la cité. Symbole de la cité, Notre-Dame-de-la-Garde est aujourd'hui devenue un lieu de dévotion et de pèlerinage essentiel.